rager


rager

rager [ raʒe ] v. intr. <conjug. : 3>
• 1702; « être hors de soi » XIIe; de rage
Fam. Enrager. bisquer. « On a beau n'être pas envieux, on rage toujours quand les autres [...] vous écrasent » (Zola). Rager de ne pouvoir intervenir. Bisque, bisque, rage !

rager verbe intransitif (de rage) Familier. Être en proie à une violente irritation, à une mauvaise humeur hargneuse : Il rageait de ne pouvoir rien faire.rager (difficultés) verbe intransitif (de rage) Conjugaison Le g devient -ge- devant a et o : je rage, nous rageons ; il ragea. ● rager (synonymes) verbe intransitif (de rage) Familier. Être en proie à une violente irritation, à une mauvaise...
Synonymes :
- écumer
- pester (familier)

rager
v. intr. Fam. éprouver un violent dépit. Syn. enrager.

⇒RAGER, verbe intrans.
A. — Éprouver de la rage et le manifester par un comportement violent ou, le plus souvent, par un silence hargneux. Synon. bisquer (fam.), enrager, fumer (pop.), pester. Faire rager qqn; rager en silence. Il (...) peignait les dents serrées, rageant à froid, dès qu'il sentait la nature lui échapper (ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 42). L'enfant rage sur ses devoirs, passe sa colère sur les bêtes et les objets familiers qui s'animent et se vengent (DUMESNIL, Hist. théâtre lyr., 1953, p. 209):
Elle hait la musique, le dit tout haut comme elle le pense, et son frère rage, le nez dans son assiette, et on sent ses mains se contracter de colère et ses jambes trembler sous la table.
RENARD, Journal, 1895, p. 272.
[Constr. avec un compl. introd. par contre] Je suis enfin installée rue Pigalle, 16, depuis deux jours seulement, après avoir bisqué, ragé, pesté, juré contre les tapissiers, serruriers (SAND, Corresp., t. 2, 1840, p. 149). Jacques Callot qui voit piller, rouer, brûler, brancher le pauvre monde, pleure sur lui, s'indigne, rage contre le malheur des temps (FAURE, Hist. art, 1921, p. 81).
[Constr. avec un compl. introd. par de] Lorsque la vie vous embête et qu'on rage d'être taquiné par les ennemis, le mieux est encore de cogner sur eux (ZOLA, Terre, 1887, p. 500). L'Allemand (...) s'irritait et s'enfiévrait, rageait de perdre ainsi sans comprendre pourquoi (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 173).
Bisque, bisque, rage. [Formule empl. par jeu par les enfants pour taquiner qqn] Nous commençâmes de courir autour d'elle; nous tirions ses boucles et nous échappions en frottant un index contre l'autre: « bisque, bisque, rage... » (MAURIAC, Pharis., 1941, p. 73).
Rem. Rager peut introduire un disc. au style dir.: Il crut qu'elle se moquait encore de lui, et, rageant tout à fait: « Mam'zelle, vous me prenez pour un autre » (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Yvette, 1884, p. 517).
B. — P. anal. [Le suj. désigne un phénomène physique, la source d'un bruit] Être d'une grande violence. Synon. faire rage, se déchaîner. La pluie, le vent rage. La « grande ville »! Un tas criard de pierres blanches: Où rage le soleil comme en pays conquis (VERLAINE, Œuvres compl., t. 1, Sagesse, 1881, p. 268). Entre les deux buttes d'argile molle (...) j'entends rager les canons-révolver de Combres (GENEVOIX, Éparges, 1923, p. 145).
Rem. Rager peut être empl., p. anal. syntaxique, trans.: Et l'orgue rage Son quadrille sauvage (VERHAEREN, Camp. halluc., 1893, p. 68).
Prononc. et Orth.:[], (il) rage []. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. Fin XIIe s. « devenir enragé » (Brut de Munich, 3326 ds T.-L.); 2. 1228 « folâtrer » (JEAN RENART, Guillaume de Dole, éd. F. Lecoy, 1814); 3. 1702 « être en proie à la mauvaise humeur » (SAINT-SIMON, Mém., éd. Ad. Regnier, t. 10, p. 272); 4. 1842 faire rager (SUE, Myst. Paris, t. 3, p. 142). Dér. de rage; dés. -er. Fréq. abs. littér.:170.

rager [ʀaʒe] v. intr. [CONJUG. bouger.]
ÉTYM. XVIIe-XVIIIe; ragier au sens de « devenir enragé » (1150), puis de « folâtrer » en anc. franç.; de rage.
Fam. Être en rage (1. Rage, 1.), être en proie à la mauvaise humeur, à un vif sentiment de colère, de dépit, d'envie… Enrager, fumer (infra cit. 19), pester.fam. Bisquer, endêver (vx).
0 On a beau n'être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.
Zola, l'Assommoir, X, t. II, p. 108.
Faire rager quelqu'un (→ Furieux, cit. 9).Ça me fait rager de…, suivi d'un infinitif (→ Martyriser, cit. 2).
DÉR. Rageant, rageur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rager — et folastrer, Lasciuire …   Thresor de la langue françoyse

  • Rager — Wilhelm Rager (* 14. November 1941 in Vöcklamarkt) ist ein österreichischer Buchautor. Leben Rager ging auf ein Gymnasium in Salzburg und Vöcklabruck. 1959 machte er Matura in Vöcklabruck und studierte anschließend Germanistik und Anglistik an… …   Deutsch Wikipedia

  • RAGER — v. intr. être en proie à la colère, le plus souvent à une colère muette. Il rageait de tout son coeur. On le laissa seul rager dans un coin. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rager — rage ► NOUN 1) violent uncontrollable anger. 2) (in combination ) violent anger associated with conflict arising from a particular context: air rage. 3) a vehement desire or passion. 4) Austral./NZ informal a lively party. ► VERB 1) feel or… …   English terms dictionary

  • rager — noun party, particularly a large party …   Wiktionary

  • rager — (ra jé. Le g prend un e devant a et o : rageant, rageons) v. n. Terme familier. Être en proie à la colère, à la contrariété. •   M. de Noyon conduit M. de Paris jusqu aux degrés, toujours parlant et complimentant l archevêque, qui rageait de tout …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rager — ra|ger Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • Rager — person who parties hard and long …   Dictionary of Australian slang

  • rager — Australian Slang person who parties hard and long …   English dialects glossary

  • rager — /ˈreɪdʒə/ (say rayjuh) noun 1. Colloquial a person who is an enthusiastic and energetic participant in various forms of revelry or entertainment. 2. Obsolete an aggressive, especially untamed, animal, as a wild bullock …   Australian English dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.